Actualités

Une économie forte

La fiscalité, le travail, l’industrie, le soutien aux petits entrepreneurs : ces quatre priorités ont été le fil de notre action économique comme l’a rappelé  Bruno Le Maire. 

 👉 Rendre la France à nouveau compétitive et attractive

 ✅ La France est aujourd’hui le pays le plus attractif pour l’investissement étranger en Europe. 


 👉 Créer de nouveaux emplois, mieux valoriser le travail, rebâtir notre industrie

 ✅ Prime d’activité; baisse de l’impôt sur le revenu, défiscalisation des heures supplémentaires… Un salarié au SMIC ne touche plus 1269 euros nets mais 1494 euros nets par mois.

 ✅ Un million d’emplois ont été créés pendant ce quinquennat. La France connaît aujourd’hui son taux d’emploi le plus élevé depuis 50 ans.

 ✅ La France compte aujourd’hui deux fois plus d’ouvertures d’usines que de fermetures. 


 👉 Simplifier la vie des entrepreneurs et des citoyens

 ✅ Loi PACTE, guichet unique pour la création d’entreprises, prélèvement des impôts à la source, avance de trésorerie pour les crédits d’impôts… 


 👉 Notre bilan, c’est aussi une bonne gestion économique de la crise sanitaire !

 ✅ La France a retrouvé son niveau d’activité d’avant crise depuis septembre. Aucun autre grand pays européen ne l’a retrouvé. Une croissance à 6,25% ! 

✅ Le « Quoi qu’il en coûte » a protégé les salariés (activité partielle) et les entreprises, notamment nos TPE-PME (fonds de solidarité, prêts garantis par l’État).

 ✅ Une gestion économe de l’argent des Français : le « Quoi qu’il en coûte » a été moins coûteux que les dizaines de milliers de faillites d’entreprises et l’explosion du chômage qui se seraient produits sans lui. 

✅ Pour faire face à la hausse des prix de l’énergie, le plafonnement de la hausse du prix de l’électricité à 4% sur 2022 (qui évite une augmentation de 35 à 40% de la facture).

Autre grande annonce économique sur la circonscription,  deux groupes industriels présents se sont vu confier d’importants contrats par la Direction de la maintenance aéronautique du Ministère des Armées. Le groupe Dassault pilotera désormais le maintien en condition opérationnelle de la flotte des avions de chasse Mirage 2000 de l’Armée de l’air, après avoir obtenu un contrat similaire en 2020 pour gérer la bonne santé de la flotte des avions Rafale. Le groupe Thalès aura pour dix ans la responsabilité du bon fonctionnement de l’ensemble des systèmes de surveillance aérienne utilisés en France (radars de défense aérienne, centres de contrôle, système de télécommunication sol-air). Ce sont ces systèmes qui permettent de protéger notre espace aérien national de toute agression éventuelle.

Notre bilan au national
30 nov. 2021
Découvrez notre bilan au national avec toutes les grandes mesures que nous avons entreprises tout au long de ces 4 ans.
Bilan : 4 ans de mandat
9 nov. 2021
Retrouvez mon bilan de ces 4 années de mandat: mon travail à l'Assemblée Nationale et mes actions en circonscription.
Vidéo du mois - Proposition de Loi Ségur
12 avr. 2021
Je réponds a vos questions sur la proposition de loi Ségur et plus précisément sur mon engagement envers les métiers "oubliés" de ce Ségur.