L’apprentissage, une voie d’excellence

Il y a un an, l’Assemblée nationale​ adoptait la Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel. Objectif : lever enfin les freins au développement de l’apprentissage, voie d’excellence et promesse solide d’insertion professionnelle.

Le nombre de jeunes entrés en apprentissage a atteint un record en 2018. Après 7,4% de hausse en 2018, l’apprentissage poursuit son envolée en 2019 avec une nouvelle augmentation de 8,4% au premier semestre.

Il n’y a jamais eu autant de jeunes en apprentissage dans notre pays. Ils étaient 458 000 apprentis au 30 juin 2019, un record !

Dans la Région Nouvelle-Aquitaine, la loi a relancé l’attractivité de l’apprentissage puisqu’après une tendance à la baisse en 2017, ce sont 6 948 contrats d’apprentissage qui ont été passés entre des entreprises d’accueil et des élèves entre juin 2018 et juin 2019 (+4.4 % sur cette période par rapport à 2017-2018).

Ces chiffres sont le fruit des nouvelles libertés de choisir, de développer, de créer, qu’offre la loi à tous les acteurs de l’apprentissage, jeunes, CFA et entreprises. Ils s’expliquent également par le changement de regard porté sur cette voie d’excellence et de passion. Trop longtemps, nous avons commis l’erreur de distinguer la tête et les mains, la théorie et l’action. Trop souvent, nous avons opposé les chemins. Cette époque est en passe d’être révolue.

La bonne voie d’orientation est celle qui va permettre à une personne de réussir, de s’accomplir, de donner du sens à sa vie professionnelle : quelle que soit la manière d’apprendre, apprentissage ou enseignement scolaire, l’essentiel est d’aimer ce qu’on fait et de se réaliser.

Je me réjouis que les mentalités évoluent petit à petit et que l’apprentissage soit enfin considéré comme une voie d’avenir : à l’heure où il n’est souvent pas simple pour nos jeunes d’entrer sur le marché du travail, rappelons que 70% des apprentis sont en emploi dans les 7 mois qui suivent l’obtention de leur diplôme !

Je vous invite, parents, jeunes en quête d’une orientation professionnelle, à vous renseigner sur les sites dédiés mais aussi auprès du référent apprentissage de la DIRECCTE, car cette filière offre de nombreuses opportunités.

À noter :

  • Les jeunes de 16 à 29 ans peuvent bénéficier d’un contrat d’apprentissage, et parfois au-delà de 29 ans, sous certaines conditions.
  • Depuis le 1er janvier 2019, les apprentis majeurs peuvent bénéficier d’une aide de l’État de 500€ pour financer leur permis de conduire.
  • Prévues par la loi « avenir pro », des « prépas apprentissage » en classe de 3e sont destinées à servir de passerelle pour des jeunes vulnérables souhaitant entrer en apprentissage. Un appel à projets « prépa-apprentissage » a été lancé, et des établissements sélectionnés.

À voir aussi : #DémarreTaStory, ou l’apprentissage raconté par des apprentis.

Pour en savoir plus sur l’apprentissage et ses avantages :

https://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/formation-en-alternance-10751/apprentissage/

Sur la réforme de l’apprentissage :

https://travail-emploi.gouv.fr/grands-dossiers/loi-pour-la-liberte-de-choisir-son-avenir-professionnel/reforme-apprentissage